le pouvoir des mudra
La vie de Yogini

Mangez avec les doigts c’est bon pour la santé et pour le moral

Manger avec ses doigts. C’est peut-être difficile à concevoir pour vous. Il est vrai qu’en occident manger avec les doigts c’est plutôt impoli.

samana mudra. Hasta mudra; le geste de l'assimilation

Notre difficulté : Accepter les émotions

Dans notre culture, nous avons des fourchettes et des couteaux qui nous séparent du contact d’avec nos aliments. Nous disons à nos enfants, arrête de manger avec tes doigts, c’est sale… ??.. C’est quoi qui est sale? La nourriture? Ce serait peu congruent que de dire que la nourriture est sale puisque nous l’ingérons, Nos mains? Suffit de se les laver avant de manger….je ne vois pas le rapport avec la saleté. Cela me force à dire que ce n’est qu’une question de culture et de représentations. Quand nous verbalisons c’est sale, pour moi, nous exprimons autre chose. C’est un peu comme si nous disions :

-« Non! Il ne faut pas tu vas éprouver des sensations, du plaisir, ressentir une certaine liberté ». C’est mal de ressentir ça!…Vous voyez ce que je veux dire? C’est un besoin de se contrôler, pour ne pas être dans le ressenti, dans l’émotion par peur de ne plus être dans la morale. Des années de domination cléricale, que voulez-vous nous portons les bagages de nos ancêtres.

Le saviez-vous ? En Inde on mange avec les doigts. Mais savez vous pourquoi?

Autre culture, autre représentation

Le plat traditionnel indien et les 5 sens

Le plat traditionnel Indien s’appelle le Thali. C’est un grand plateau où il y a plein de ramequins contenant des sauces que l’on mange avec du pain galette. Détrompez-vous, ce n’est pas un plateau apéro classique censé réunir un peu de toutes les spécialités pour satisfaire le besoin de découverte des occidentaux au restaurant.

Le Thali traditionnel réunis les 6 saveurs, le fait de les servir ensemble apaise les 5 sens (vue, odorat, gout, toucher et ouïe). En Inde, manger n’est pas simplement considéré comme un simple acte physiologique. Manger sert à sublimer nos 5 sens et à nourrir le Moi intérieur.

  • La vue : voir les différents aliments et leurs différentes couleurs
  • le goût : avec les 6 saveurs
  • L’odorat : avec les senteurs et les parfums qui se dégagent des plats
  • l’ouïe : en se concentrant sur les sons de la mastication
  • le toucher : dont je vais vous parlez plus en détail.

Le toucher

Dans cette vision des choses, le toucher est donc représenter par l’acte de manger avec les doigts. Mais pourquoi est ce si important? En inde les doigts sont d’une importance capitale dans la circulation du Prana (l’énergie vitale).

La science des mudra

Chaque doigt correspondant à un élément (feu, air, éther, terre et eau). Chaque main contenant les points d’acupression (réflexologie) et des canaux (Nadi) d’énergie. Il existe une technique peu connue par nous occidentaux, les mudra (Si vous faite du yoga ou de la méditation vous en pratiquez quelques uns lors de vos cours… mais une toute petite partie car cette science est complexe est peu enseignée). C’est une pratique plutôt secrète en Inde qui est censé n’être enseigné qu’à ceux qui le méritent. Grâce à un savant positionnement des doigts et des mains les différents canaux d’énergie s’activent et certaines zones des mains sont stimulées. Les mudra sont utilisées dans un but thérapeutique et spirituel.

Quand nous nous servons de nos mains pour manger  nous mettons nos doigts en pince. Cette manière de tenir nos aliments est une Hasta mudra (mudra des mains) appelée « Samana Mudra », le geste de l’assimilation.

Samana Mudra

  • Favorise une bonne digestion
  • Réduit les gaz et l’acidité
  • Equilibre les 5 souffles vitaux et les 5 éléments
  • Détoxifie et renforce le foie

Nous activons donc des points de pression sur les organes digestifs et la libération du Prana. De plus, toucher les aliments permet de stimuler, glandes salivaires.

Dans cette approche, nos sens communiquent directement avec notre corps.

S’autoriser

Pour nous occidentaux manger avec les doigts c’est « S’autoriser »

S’autoriser une reconnexion à nos sens.  S’autoriser la régression. S’autoriser de laisser de coté, représentations et jugement. Les « il faut», « il ne faut pas » de la bienséance. Quel bonheur de laisser tomber les codes le temps d’un repas.

Mon conseil lecture :

« Mudra, le secret caché » de Indu Arora.

les mudra, le secret caché, apprentissage des mudra

Pour acheter le livre c’est par ici

Mon conseil express :

Organisez un repas à manger uniquement avec vos doigts et faite participé toute la famille. C’est une expérience qui fera plaisir à vos enfants et qui permettra aux adultes de voir le temps d’un repas les choses autrement. Discutez en après, je suis sûre que vous serez étonné des retours que vous en aurez. Chacun vivra certainement une expérience différente et vous apprendrez de chacun en discutant de cela à l’issu de votre repas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s