Divagations spirituelles

Faut-il changer de vie pour être heureux?

Je suis très contente de pouvoir mettre en ligne cet article aujourd’hui car il me tient très à cœur. Je vous fais part de plus de 5 ans d’expérience et de réflexion sur le sujet.
Je vois de plus en plus de gens qui plaque tout pour changer de vie. Mais faut-il vraiment tout changer pour être heureux ? Si aujourd’hui je peux vous parler de ce sujet c’est que moi aussi je suis passé par là. J’ai radicalement changé de vie. Je ne pourrais parler avec profondeur que de ma propre expérience et je ne me garderai bien de vous donner des conseils sur le sujet. Nous sommes tous différents et nous avons des histoires de vie différentes. Si vous cherchez ici un conseil universel, ce n’est pas le bon endroit. Vous seul savez (avec plus ou moins de facilité et plus ou moins d’aide) ce qui est bon pour vous.
Quand je me suis retrouvé face aux choix que je devais prendre, plusieurs questions se sont présentées à moi.

-Est-ce la bonne décision?

Et là c’est généralement le dilemme, la valse des si, mais et peut-être. Je me souviens de ses heures passées à me questionner, à retourner la question des centaines de foi dans ma tête. A lutter!…contre ma propre décision, car oui! Ce qui me rendait mal à l’aise et littéralement malade, c’est que j’avais déjà pris ma décision, je savais ce que j’allais faire mais quelque chose me bloquait, la peur? La morale? Que va- t- il se passer si je n’y arrive pas? Mais que vont penser les autres? Peut être que je devrais attendre en un peu? Avec le recul, ce dont je suis convaincue c’est qu’il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises décisions. Chaque décision que nous prenons est semble t-il la meilleure au moment où nous la prenons. Partant du postulat que seul le présent existe, la décision n’a censément de sens que dans le présent. Ruminer sur ce qui pourrait ce passer dans 5 ans n’avait pas vraiment de sens en soi. Dans 5 ans je prendrais la décision qui me semblera être la meilleure, au vu des circonstances qui se présenterons à moi et que je ne peux absolument pas présager.

-Ne suis-je pas juste entrain de fuir la mauvaise chose?

Là c’est une vraie question. Elle mérite que l’on se penche dessus. Je me souviens d’avoir eu une discussion avec un ami très proche qui était à l’époque un collègue de travail également. Nous étions tous deux en souffrance dans la société qui nous employé, il était perdu et ne savez plus qui il était au niveau professionnel. Il pensait à se reconvertir mais pour faire quoi? Telle était sa question. Je me souviens lui avoir dit. C’est l’entreprise et le rôle que tu y joue où ton métier que tu n’aimes plus? Aujourd’hui il a changé d’entreprise et à toujours le même métier. Il est très heureux. Dans ce cas là il y avait une nuance subtile que mon amis avait du mal à voir mais qui avait son importance vous en conviendrez. Il était tellement mal dans cette société que sa confiance en ses capacités pro était au plus bas, il était prêt à changer de métier alors qu’au final il l’adore!

S'aligner

Ce que j’ai appris

-Il n’y a pas d’échec, juste des feedbacks :

L’échec ça ne veux rien dire, mais vraiment rien. C’est important de comprendre cela! Vraiment! Ça va changer votre vie. Comme si il y avait un avant et un après. Oser ne vous fera plus peur! Rester dans votre confort ne vous fera plus culpabiliser. L’important étant d’être aligné corps esprit et mental. Voilà la vraie réussite et le vrai bonheur.

-Rien (ou presque) n’est définitif :

Parfois il faut savoir réajuster ses voiles pour avancer. Là encore c’est ma propre expérience. Je ne regrette aucune de mes décisions de changement de vie. Certaines sont certes plus faciles que d’autre. Par exemple, J’ai du dernièrement procéder à des ajustements de voiles et effectuer ce qui pourrait s’apparenter à un « retour en arrière » pour pouvoir gérer mieux les événements présents. C’est pour cela par exemple que j’ai du reprendre une activité salarié pendant quelques mois pour palier aux événements du présent. Une voiture capricieuse et des petits soucis médicaux

Chaque nouvelle expérience est un précieux apprentissage :

Sortir de sa zone de confort, revoir un feedback qui dit que ce n’est pas le moment et devoir réajuster ses voiles wahoo!! C’est un bon en avant dans les apprentissages. Je n’ai jamais autant appris sur moi même que c’est 5 dernières années. J’ai appris des tas de nouvelles choses. Je sais faire des tonnes de choses et je sais que je vais encore en apprendre pleins. J’ai contre toute attente de plus en plus confiance en moi.

-La priorité c’est l’alignement

Quand vous êtes aligné avec votre moi profond. Que votre conscience est mise à nue et qu’elle n’a plus de secret pour vous. Que vous avez atteint cette capacité à vivre le moment présent sans plus vous soucier, ni du passé ni du futur. Tout peut arriver autour de vous. Le stress des collègues de travail. La mauvaise humeur de votre voisin de palier. Vous ne vivrez plus les événements de manière réactive. Vous serez à même d’y répondre en restant dans votre alignement spirituel.
Je ne pense donc pas qu’il faille forcement changer de vie pour être heureux (sauf si bien-sûr vous êtes en très grande souffrance ou en danger, là c’est pas pareil. Vous avez bien compris que je ne donne pas des conseils à suivre au pied de la lettre. C’est juste un feedback perso de mes 5 années de chamboulement et de travail sur moi même) C’est plus une question de changer d’hygiène spirituelle. Dire stop aux réactions de l’égo, et chercher son alignement profond.

2 réflexions au sujet de “Faut-il changer de vie pour être heureux?”

  1. Bonjour,
    Je trouve ton article très riche en réflexions. Il nous invite à nous questionner sur nos propres attentes, sur celles que l’on a vraiment au fond de nous et qui ne sont quel les notre. Je trouve ce sujet très pertinent car je crois qu’on est tous plus ou moins amenés à se poser cette question au moins une fois. En tout cas, j’apprécie la bienveillance et la positivité que tu mets en avant dans cet article. C’est important de se projet sans voir notre passé comme un échec mais plutôt de visualiser notre parcours comme une évolution.

    Aimé par 1 personne

    1. C’était un article important pour moi. J’essaye d’écrire avec authenticité dans le monde désincarné du net, et je suis contente d’avoir réussi par cet article à te toucher. Notre société ne valorise ni les « échecs » ni les questionnements tant et si bien que nous savons pas comment faire face à eux. Au lieu de s’en servir comme moteur nous nous laissons enchaîner. Merci pour ton commentaire afleurderose, au plaisir de te relire.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s