La permaculture

Attaque de punaise

Face à une attaque de punaise un jardinier classique se pose la question suivante:

-Quel produit mettre pour éradiquer ces bestioles? Et passe chimiquement à l’action.

permacultureUn permaculteur se pose les questions suivantes

-Pourquoi les punaise attaquent elles?

-Quels sont les prédateurs des punaises et est-il possible de les faire venir dans le jardin?

-Qu’est ce que les punaises n’aiment pas?

Là ou le jardinier classique devient un pro du rayon produits chimique cracra. Le permaculteur apprends la vie des punaises et devient entomologiste.

Les punaises

Ce sont des petits insectes piqueurs. Elles piquent les tomates, les poivrons et autres légumes du potager puis elles sucent leur jus ne laissant que désolation. Les fruits et légumes deviennent secs et impropres à la consommation.

Les prédateurs des punaises

Là c’est plutôt râpé.. Les punaises n’ont pas beaucoup de prédateurs. En voici toutefois quelques uns :

-Les guêpes

-Certaines mouches

-Les oiseaux

Les associations

Si les punaise aiment certains légumes, elles doivent également en détester d’autre. Voici quelques associations à essayer :

-Œillets d’inde

-Ail

-Menthe

Il est possible de planter des pieds d’ail au pied des tomates. L’ail et la tomate s’entendent généralement bien. Pareil pour l’œillet d’inde. En ce qui concerne la menthe ce n’est ni une association merveilleuse ni une association catastrophe, ça vaut le coup d’essayer.

Le prélèvement à la source

Dernière possibilité…mais je ne la pratique pas. attraper les punaises dans un bocal et les tuer… Je ne pratique pas car je me refuse de tuer intentionnellement des insectes et que toute façon si elles sont là c’est de ma faute. L’humain par l’action même de créer un potager crée un déséquilibre dans l’éco-système naturel . Répondre à ce déséquilibre par l’éradication des insectes n’est certainement pas une solution acceptable.

Ce qui ne reste à faire

Comme vous le savez c’est ma première année au potager. Je n’ai pas 36 solutions pour cette année. vu que mon potager est assez éloigné de chez moi et que je bosse beaucoup j’ai analysé mes possibilités.

1/Sacrifier les plantations de cette année.

je m’organiserai mieux au niveau de la conception l’année prochaine.

-Des pieds d’ail et des œillet d’inde à proximité des tomates.

-De quoi attirer les oiseaux

-(en complément) faire infuser de l’ail et pulvériser sur les tomates si il y a quand même des attaques de punaises.

2/ Etre vigilante aux pontes

Si il y a beaucoup de punaises elles vont faire des bébés…of course! essayer de localiser les œufs pour les détruire? Je n’ai pas encore pris de décision par rapport à cette possibilité… Est ce dans l’éthique de la permaculture? est ce acceptable pour moi?  A voir ….

Le permaculteur doit être patient. Il ne cherche pas la productivité à tous prix et accepte l’échec car ce dernier fait grandir.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s